Image Alt
 • DESIGNER  • SENAC HOUSE, entre broderie riche et haute couture

SENAC HOUSE, entre broderie riche et haute couture

Temps de lecture: 3 minutes

On déniche chaque année de jeunes créateurs qui font bouger la mode ivoirienne. Ils apportent de la fraicheur avec des idées neuves et des créations innovantes tirées de leur imagination débordante. Parmi eux, il y a Senac House. C’est une maison de couture qui monte et dont le promoteur rêve de conquérir le monde. Découverte !

Senac House combine aisément broderie riche et haute couture. Ce qui lui permet de jouer avec les tendances baby doll, sexy, classique, luxueux, raffiné et perlage qu’il propose à sa clientèle. Ses créations sont dans l’air du temps et leurs finitions sont impeccables. Inquiet de l’issue de son entreprise dont l’ouverture a coïncidé avec la mise en place des mesures restrictives liées à la covid-19, Senac a plutôt bénéficié des retours positifs des premières clientes à qui il avait réalisé des robes de mariées. Le bouche à oreille a boosté sa réputation de très bon couturier à travers le Tout-Abidjan.

Malgré cette relative popularité, Senac House reste conscient qu’il y a du chemin à faire pour réaliser ses rêves de grand couturier. « Je veux développer ma maison de mode, pour devenir une référence en tenue de cérémonie. Je veux que dans le futur, quand une femme veut se marier, elle  pense automatique à  Sénac House», ambitionne-t-il.

La trentaine bien sonnée, Senac Kouamé N’Guessan est le styliste qui se cache la marque Senac House. Propulsé par le bouche à oreille dans la sphère des créateurs de Côte d’Ivoire, le jeune homme a surtout assis sa renommée à travers les réseaux sociaux notamment ses fils d’actualités Facebook et Instagram.

Pour aborder le milieu de la création vestimentaire, Senac se forme pendant 10 ans. C’est l’univers du bazin, de la broderie et de la couture pour homme qui l’attire en premier. Il crée même sa marque en 2014. Mais la réussite n’est pas au rendez-vous. 3 ans plus tard, il ferme son atelier et reprend la route de la formation. Cette fois-ci, il prend des cours en ligne et opte pour la réalisation des tenues de cérémonie et le développement de sa créativité.

Auréolé de ses nouvelles capacités, Senac Kouamé N’Guessan installe son atelier Senac House en 2020. Sa ligne variée englobe des robes de mariée et de soirée, des tenues de cérémonie et traditionnelles, des peignoirs en soie… 10 ans après, son atelier ne désemplit pas et Senac est en train de rejoindre la famille des grands créateurs de mode africaine.

Par Waly Do

Partage de l'article