Image Alt
 • FASHION NEWS  • People  • RAMADAN 2021 / Fatim Sidimé offre un diner aux acteurs du show-biz

RAMADAN 2021 / Fatim Sidimé offre un diner aux acteurs du show-biz

Temps de lecture: 3 minutes

Fatim Sidimé a mis à profit le mois de piété, de pénitence et de rapprochement à Allah, pour partager un repas avec les acteurs de la mode et du show-biz. La Top Model et directrice de l’Agence Sydney Conceptuel a organisé une cérémonie de prière collective suivie d’un dîner de fin de rupture de jeûne à la mosquée d’Aghien à Cocody Angré le samedi 1er mai dernier.

Stylistes, chanteurs, mannequins et managers ont répondu à l’invitation de Fatim. « C’est réconfortant d’appartenir à une même communauté d’origine, de religion et de cœur. Cela donne des forces, cela sécurise et cela permet de mieux se comprendre et de se connaître. Nous avons, en effet, un héritage commun qui nous vient de nos ancêtres, et qu’il nous appartient de perpétrer », a planté comme décor, Fatim dans un speech avant d’ajouter : «Avant la fin du ramadan, je me permets une petite réception, un moment de retrouvailles pour prier ensemble et enfin partager un petit repas. Quoiqu’on fasse, la tradition d’offrir et de partager, est restée pour le plaisir de ceux qui donnent et aussi pour ceux qui reçoivent ». Elle a, par ailleurs noté, qu’elle, sa famille et ses proches collaborateurs étaient heureux de passer ce moment avec ses convives !

Derrière cet événement de prière et de partage, il y avait aussi une action caritative et une remise de certificats de reconnaissance à des mécènes. Fatim Sidimé a remis un chèque d’un million (1.000.000) FCFA à Hassan Hayek, à la tête des ‘’Bénévoles de premiers secours’’ (BPS) pour soutenir ses actions en faveurs des personnes vulnérables et défavorisées. En plus du chèque, le ‘’vagabond de la charité’’ a aussi reçu des vivres (riz, sucre, lait…). Pour couronner le tout, Hassan Hayek est reparti avec un diplôme de reconnaissance pour toutes ses actions de bienfaisance. Des certificats pour leur élan de solidarité, ont aussi été remis à la ministre d’État, ministre des Affaires étrangères Kandia Camara, au Conseiller spécial du Chef de l’État Ibrahim Magassa et au footballeur international ivoirien, Gervais Kouassi dit Gervihno, tous représentés.

Hôte de ce diner après rupture du jeûne, Aboubacar Coulibaly, l’imam principal de la mosquée d’Aghien s’est dit heureux de l’action de Fatim Sidimé pendant ce mois pieux du ramadan. « En partageant ce repas, je voudrais vous demander de prier pour ma fille pour qu’elle puisse aller de l’avant, toujours de l’avant en restant un symbole de notre religion musulmane dans la mode mais aussi celle qui crée, non seulement pour le bonheur de la communauté musulmane, mais pour le bonheur de toute la Côte d’Ivoire. Car quand quelque chose est bien faite, elle est partagée par tout le monde. Musulmans et non musulmans comme l’image de notre pays, soyez unis dans le bon sens, unis dans l’intelligence pour le bonheur de tous les fils et toutes les filles de notre pays », a exhorté le guide religieux.

La bonne réception s’est achevé un partage de vives aux convives.

Partage de l'article